Est-ce une bonne idée de loger en résidence étudiante ?
Est-ce une bonne idée de loger en résidence étudiante ?

Est-ce une bonne idée de loger en résidence étudiante ?

Le logement fait partie intégrante de la vie étudiante et se retrouve donc au centre des dépenses principales. Il est par conséquent important de trouver celui qui sait concilier budget étudiant et praticité. Les résidences étudiantes se trouvent être intéressantes pour les étudiants, comme pour les investisseurs.

Les inconvénients de loger en résidence étudiante

Songer à habiter en résidence étudiante est souvent l’un des premiers réflexes lorsqu’on va commencer ses études. Il faut cependant connaître les inconvénients liés à ce type de logement.

La promiscuité et les nuisances sonores

Loger en résidence étudiante implique certains sacrifices et accepter la vie en collectivité en fait partie. De nombreuses résidences proposent la colocation ou des chambres individuelles, ce qui implique le partage de la cuisine et parfois des douches et des sanitaires avec les autres étudiants. Il faut donc pouvoir accepter une certaine promiscuité avec les autres locataires et le respect de règles communes. Les logements étudiants sont également souvent petits et mal insonorisés, ce qui occasionne des nuisances sonores non négligeables. Fini le lycée et le cadre présent à la maison, les étudiants se réunissent souvent en résidence étudiante pour faire la fête, et ce, en semaine également. Le rythme et les études de chacun ne coïncident pas toujours, il faut donc pouvoir être conciliant et parfois patient. La promiscuité dans le logement est également un autre point à ne pas négliger : certains logements mesurent 9 mètres carrés, ce qui peut ne pas toujours être facile à vivre, surtout si l’on passe beaucoup de temps à étudier chez soi.

Des meubles vétustes ou démodés

La vétusté des meubles est un autre point souvent évoqué parmi les inconvénients. Les nouveaux étudiants sont très heureux à l’idée d’intégrer un logement et de le meubler à leur goût. Cependant, les logements étudiants sont la plupart du temps déjà meublés, et ce, de manière très basique. Ces meubles ne peuvent pas être changés et ceux des résidences les plus anciennes sont la plupart du temps vétustes. Les couleurs et les décorations ne sont pas toujours au goût du jour et peuvent en freiner certains. Tâches, rayures, pommeau de douche avec peu de pression : il n’est pas toujours facile de se sentir chez soi au quotidien. Il ne faut cependant pas oublier que les étudiants peuvent décorer leur logement avec certains effets personnels.

Habiter en résidence étudiante : une bonne idée ?

Loger en résidence étudiante n’implique pas que des inconvénients, elle permet de créer de formidables souvenirs de jeunesse et de faire de réelles économies, ce que l’on ne retrouve pas forcément lorsqu’on réside dans une résidence privée.

Un emplacement idéal

L’une des premières raisons qui va pousser un étudiant à vouloir vivre dans ce type de résidence est la praticité liée à son emplacement. En effet, les résidences sont pour la plupart situées sur le campus ou très près des écoles et des universités. C’est un point à prendre en compte, car les journées de cours peuvent être chargées ; gagner du temps le matin et le soir est donc bénéfique. Cette proximité permet également de faire de réelles économies, car les transports sont souvent une source de dépense importante, surtout dans les grandes villes. De plus, lorsqu’on emménage dans une nouvelle ville, il est rassurant d’habiter proche de son école pour s’imprégner plus rapidement des lieux et de la vie étudiante. Beaucoup de lieux du quotidien se situent à proximité de ces résidences : les bibliothèques étudiantes, des dispositifs sportifs, les restaurants universitaires ou encore des laveries. Certaines d’entre elles sont également situées en centre-ville et sont donc proches de toutes les commodités nécessaires. Elles se trouvent être plus adaptées pour les personnes souhaitant s’éloigner de leur quotidien d’étudiant.

Un loyer attractif et des aides au logement

L’autre point bénéfique du logement étudiant est bien évidemment le loyer, qui est très abordable. Cette dépense, qui est souvent la plus importante, est un facteur premier dans le choix du logement. Les résidences étudiantes proposent souvent des loyers faibles et bien inférieurs aux logements privés. Les prix varient d’une résidence étudiante à une autre, selon la superficie et les services proposés, mais ils restent pour la plupart abordables. De plus, des aides sont disponibles, telles que les APL ou les ASL. Il en existe d’autres selon le statut de l’étudiant. Il est également important de préciser qu’Internet, l’eau et l’électricité sont souvent compris dans le loyer, ce qui évite des charges mensuelles supplémentaires. En moyenne, comptez 400 € pour un logement, sans les aides. Vous pouvez même trouver des chambres à 150 €. Il est possible d’interrompre le bail durant l’été, ce qui permet à l’étudiant d’économiser deux mois de loyer par an.

Est-ce une bonne idée d’investir dans une résidence étudiante ?

Chaque année, la France compte beaucoup d’étudiants et une grande partie d’entre eux ne trouve pas de logement. La demande est donc importante, ce qui peut être intéressant d’acquérir un logement en résidence étudiante. Le CROUS, qui gère les résidences étudiantes publiques sous la tutelle de l’État, ne permet d’accueillir que 10 % des étudiants, ce qui laisse une demande assez forte. C’est donc un investissement gagnant-gagnant, qui permet d’obtenir un bénéfice intéressant du côté de l’investisseur, dû à la petite surface du bien et à l’étudiant, d’avoir accès à des logements avec un loyer intéressant. Il y a cependant plusieurs points à respecter pour réussir un bon investissement en résidence étudiante.

  • Il faut proposer des services dans la résidence : service d’accueil, laverie, service de ménage etc.
  • Les surfaces proposées sont petites, mais doivent être bien emménagées.
  • Un service de connexion à Internet doit être présent.
  • Le choix de l’emplacement est important : proche des écoles pour espérer réussir l’investissement.

Certains inconvénients sont à prendre en compte également.

  • Risque d’impayés.
  • Manque de rentabilité l’été.
  • Gérer la relation avec le gestionnaire de location (contrat indispensable afin de trouver les locataires).
  • Risque de dégradation de la résidence.

Le point central de l’investissement en résidence étudiante est l’obtention de réductions fiscales. Le dispositif Censi-Bouvard permet à l’investisseur de déduire 11 % du prix du logement de ses impôts, dans la limite de 300 000 € d’investissement. Il obtiendra également une réduction de 20 % de la TVA, à condition de conserver le bien pendant neuf ans. Faire un appel à un cabinet de gestion de patrimoine est utile afin de ne pas commettre d’erreur et donc d’obtenir un bénéfice intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.